Testez notre site mémoriel

semaine du 18 au 24 décembre 2017

La nécropole numérique e-veilleur.com consacrée au souvenir des défunts est opérationnelle. Il est désormais possible de créer un espace dédié à la mémoire d’un être cher disparu, d'ouvrir l’espace mémoriel à sa famille et à ses proches de manière à fonder une communauté du souvenir, de faire vivre et honorer la mémoire du disparu en enrichissant le site de tous types de documents (photos, vidéos, textes, messages audio, etc.). Nous vous proposons de visiter un espace-témoin qui vous permettra de découvrir les nombreuses prestations que nous vous offrons. Il vous suffit pour cela de vous connecter en cliquant sur ce lien.

Les fondateurs du cimetière virtuel ont dressé un constat auquel chacun peut souscrire. La personne décédée reste dans le souvenir de ses proches. Mais avec le temps, le souvenir s’étiole. Les albums de photos prennent la poussière dans les cartons où on les a rangés. Premiers sacrifiés quand il faut faire de la place, ils finissent à la cave ou au grenier. Bientôt, on oublie de les consulter. Les films en super huit, témoins des jours heureux, s’altèrent lentement et on a omis de transférer la pellicule sur des supports numériques. Les photos et les films que l’on a enregistrés sur son ordinateur sont souvent transférés sur des clés USB ou gravés sur des CD-ROM dont la durée de vie est assez limitée. On les range ici ou là et on ne les ne retrouve jamais quand on veut les consulter. Le disparu tombe doucement dans l’oubli. Pour éviter ce pernicieux effacement de l’être cher disparu de la mémoire de sa famille, de ses proches et de ses amis, e-veilleur.com propose d’héberger le défunt dans une tombe ou un reposoir virtuel.

Créer un espace à la mémoire d’un être cher

Un membre de la famille (conjoint, enfant, etc.), ou un proche, ou encore un ami peuvent créer au nom de la personne décédée un espace mémoriel sur le site www.e-veilleur.com. Le créateur du compte devient le référent. Il y dépose des photos, des vidéos, des enregistrements audio, des textes et autres documents concernant la vie du défunt.

Les photographies

screenhunter_143_dec._08_11.38.jpg

Les vidéos

screenhunter_145_dec._08_11.41.jpg

Les autres documents

screenhunter_155_dec._08_14.52.jpg

 

Partager cet espace avec sa famille et ses amis

Le référent décide de la composition de la communauté créée autour du disparu. Il est le seul habilité à choisir ses membres et à accorder ou à refuser un droit d’entrée. Les informations et documents sont consultables par les membres de la famille mais aussi par les proches et les amis, les relations de travail.

J'ajoute des membres à ma communauté

screenhunter_154_dec._08_14.41.jpg

 

Continuer à faire vivre la mémoire du défunt

Les membres de la communauté enrichissent le site du défunt en l’alimentant par leurs propres documents. Le référent peut décider que les documents ne sont pas tous accessibles. Dans ce cas, les informations jugées confidentielles restent confinées dans un cercle restreint et choisi. Seule la page publique du défunt au contenu limité est consultable par tous les internautes.

J'ajoute des documents photographiques

screenhunter_152_dec._08_14.27.jpg

 

Honorer la mémoire du défunt

Quand il le souhaite, un membre de la communauté - ou tout autre internaute - peut honorer la mémoire du défunt en offrant une fleur ou une plaque numérique. Les objets sont déposés sur la tombe numérique où ils sont visibles par tous. Les membres affiliés au réseau communautaire recevront un courriel d’information.

J'offre des fleurs virtuelles

screenhunter_153_dec._08_14.37.jpg

Google news Référence: 
205
7 Mars 2016 - 1:37pm

À la Une des jours précédents