46 tués dans un séisme en Provence

Ça s'est passé un 

11 Juin 1909

On l’oublie trop souvent, la France n’est pas à l’abri de tremblements de terres destructeurs notamment dans le sud du pays. La remontée de la plaque adriatique en direction de la plaque eurasienne est à l’origine du plissement de la croûte terrestre et à la formation des Alpes, entre la Côte d’Azur et la Slovénie, et de failles et chevauchements actifs. La Provence se trouve à la limite de la zone de conflit. Traversée par des failles dont celle du chainon de la Trévaresse qui s’étend sur une dizaine de kilomètres entre Saint-Cannat et Venelle dans les Bouches-du Rhône. Dans le passé, la terre avaient tremblé à plusieurs reprises, mais le souvenir s’était depuis longtemps estompé. Le dernier séisme important dans la région avait touché la ville de Roquebillière (Comté de Nice) en 1564. Aussi quand des secousses légères bougèrent les meubles et firent tomber de la vaisselle dans quelques habitations à Puy-Sainte-Réparade le 16 mai 1909 et à Saint-Cannat le 18 mai, la population fut surprise mais pas inquiète. Il s’agissait hélas d’une répétition générale avant le grand tremblement de terre qui se produisit le 11 juin. A 21h15, alors que la plupart des habitants s’apprêtaient à aller dormir, deux violentes secousses ébranlèrent l’est du département des Bouches-du-Rhône. Selon de nombreux témoins, les oiseaux se comportèrent d’étrange façon pendant que les chiens hurlaient à la mort et les chevaux paniquaient quelques minutes avant le séisme. La zone touchée s’étendait entre Aix-en-Provence et Salon-de-Provence. 

seisme-lambesc-.jpg

L’épicentre du tremblement de terre se situait à une dizaine de kilomètres de profondeur. D’une magnitude évaluée à 6,2 sur l’échelle de Richter, il provoqua d’importants dommages. Plusieurs villages furent rayés de la carte. Trois mille édifices furent détruits ou endommagés. Plus grave : on releva 46 morts et 150 blessés. Les villages les plus touchés furent Lambesc (18 tués), Rognes (14 morts), Saint-Cannat (10 morts), Le Puy-Sainte-Réparade (2 morts), Vernègues (2 morts). Le séisme fut également ressenti en Avignon où le clocher du couvent des Augustin resta penché et jusqu’à Nîmes. Des répliques pendant tout l’été semèrent l’effroi dans la population jusqu’à Toulon et Marseille. Les gens dormaient dans les places publiques sur des matelas de fortune. La terre se calma à l’automne.

 En 2011, la région a été classé zone à sismicité moyenne. Les nouvelles constructions doivent désormais respecter les règles parasismiques.

Demain : Karl Drais invente la « draisienne »

Google news Référence: 
185
24 Mai 2017 - 10:28am

Un jour, un événement