Gagarine, premier homme dans l’espace

Ça s'est passé un 

12 Avril 1961

Bien que la nouvelle fût attendue, l’annonce du premier vol d’un homme dans l’espace suscita un immense enthousiasme dans le monde et spécialement en Union soviétique. L’honneur de réussir cet exploit revenait en effet à un russe, le commandant Youri Alexeïevitch Gagarine. Âgé de 27 ans, le cosmonaute installé dans le vaisseau Vostok 1 (Orient) avait décollé de la base de Baïkonour (Asie centrale) à 7 h 07, heure de Paris. A 7 h 22, il envoyait un premier message : « Le vol se déroule normalement. Je me sens bien. Je vois la Terre. Elle est couverte d’une brume bleue. Je suis au-dessus de l’Amérique du sud ». A 8 h 15, il déclarait : « Je suis au-dessus de l’Afrique. Le vol est normal. Je supporte bien l’état d’absence d’apesanteur. J’observe la Terre. La visibilité est bonne. Je puis tout voir. Certains endroits sont enveloppés de nuages ». Quelques instants plus tard il informait le sol : « Je poursuis mon vol. Tout est normal. Tout fonctionne bien. Je continue ma route ». Le vol dura 1 heure et 48 minutes dont 1 heure et 29 minutes en orbite terrestre. Après avoir touché terre, à 8 h 55, Gagarine déclara : « Bien atterri à l’endroit prévu en URSS. L’atterrissage a été normal, je me sens bien. Je n’ai ni blessures, ni meurtrissures ». La photo du jeune cosmonaute fit la « une » de la presse mondiale. On le décora de l’ordre de Lénine et on l’éleva au rang de Héros de l’Union soviétique. Il devint l’ambassadeur souriant de son pays. Il effectua une tournée dans le monde.  

Ce premier vol de l’homme dans l’espace avait constitué une avancée scientifique et technique. Il était également motivé par des considérations militaires et de propagande. La guerre froide opposait l’URSS et les Etats-Unis. La communauté internationale jugea que les soviétiques venaient de marquer un nouveau point dans la conquête de l’espace. Pour des raisons de prestige les Etats-Unis devaient réagir. Le 25 mai 1961, le président américain John F. Kennedy annonça que la Lune était désormais « une nouvelle frontière » à conquérir. Avant la fin de la décennie, un américain devait avoir posé le pied sur le satellite de la Terre, déclara-t-il. Gagarine qui avait été nommé directeur du centre d’entrainement des cosmonautes soviétique ne put participer à cette course pacifique à la Lune. Le 27 mars 1968, il se tua lors d’un vol d’entrainement à bord d’un MIG-15. Il avait 34 ans

Demain : Début de la guerre civile libanaise

Google news Référence: 
530
11 Mars 2016 - 6:00pm

Un jour, un événement