Anne Bert

  

2 Octobre 2017
feminin

Femme de lettres française, née le 15 mars 1958 à Bordeaux (Gironde), décédée à Bruxelles (Belgique), à l’âge de 59 ans. Auteure de sept romans et recueils de nouvelles depuis 2009 dont L’Eau à la bouche qui la fit connaître du grand public et Le Tout dernier été, Anne Bert consacra les dernières années de sa vie à militer en faveur d’une évolution de la législation française qui interdit le suicide assisté et l’euthanasie. Atteinte de sclérose amyotrophique latérale, une maladie neurovégétative évolutive et incurable, plus connue sous le nom de maladie de Charcot, elle manifesta à plusieurs reprises sa volonté d’être euthanasié. Jugeant que la loi sur la fin de vie dite Claeys-Leonetti, votée par le parlement en 2015, était « une tromperie » et de la « poudre aux yeux », elle refusait de laisser aux médecins le choix de décider ou non de mettre en œuvre « la sédation profonde et continue ».

Entourée de sa famille qui acceptait sa décision et l’accompagna dans son combat, Anne Bert s’est rendue dans un centre de soins palliatifs en Belgique. Elle s’est éteinte après avoir reçu une injection létale.

Google news Référence: 
633
2 Octobre 2017 - 6:59pm

Le carnet
des jours précédents

7 Janvier 2018

4 Janvier 2018

6 Décembre 2017

5 Décembre 2017

4 Décembre 2017