Debbie Reynolds

  

29 Décembre 2016
feminin

Actrice américaine, née le 1er avril 1932 à El Paso (Texas), décédée à Los Angeles (Californie), à l’âge de 84 ans. Devenue célèbre à 20 ans après sa prestation éblouissante dans le film musical Chantons sous la pluie de Stanley Donen et Gene Kelly, elle incarna l’âge d’or du cinéma américain des années 1950. Elle est décédée un jour après la disparition de sa fille Carrie Fisher, autre étoile d’Hollywood.

 Un film devenu culte, Chantons sous la pluie, la propulsa au firmament de la notoriété. Le personnage qu’elle y incarna pouvait l’enfermer dans un genre cinématographique et lui fermer l’accès à d’autres rôles. Etrangement, trente ans plus tard, sa fille Carrie Fisher dut également échapper au personnage qu’elle interprétait avec tant de talent, celui de la charismatique princesse Leia. Debbie Reynolds apparut les années suivantes dans plusieurs comédies inégales qui laissaient les critiques sceptiques mais plaisaient au public. Elle réconcilia les uns et les autres en 1962 en tenant un des premiers rôles féminins du western classique La conquête de l’Ouest, une épopée réalisée par Henry Hathaway, John Ford et Georges Marshall. Sa carrière déclina les années suivantes. Alors qu’elle se fit plus rare au cinéma, elle devint une habituée du petit écran où elle joua dans de nombreuses séries télévisées et films dont le célèbre Ma vie avec Liberace (2013) de Steven Soderbergh dans lequel elle jouait la mère du pianiste. Ce fut sa dernière apparition sur un écran.

 Debbie Reynolds avait épousé en 1955 le chanteur de charme Eddie Fisher à qui elle donna deux enfants, Tod et Carrie. Proches du couple formé par Elisabeth Taylor et Mike Todd, Debbie et Eddie Fisher consolèrent Elisabeth après le décès de son époux dans un accident d’avion. Une idylle naquit entre Elisabeth et Eddie Fisher. Les journaux à scandale déversèrent leur fiel et présentèrent Debbie Reynolds comme une épouse outragée. Un divorce mit fin à l’affaire. Debbie Reynolds épousa en 1960 un industriel de la chaussure qui dilapida sa fortuna. Le couple divorça en 1973. Après un nouvel échec matrimonial en 1996, Debbie vécut seule.

 L’actrice avait accumulé au cours de sa carrière cinématographique des milliers de costumes, affiches, accessoires, autographes, scénarios et autres documents. Elle comptait les présenter au public dans un musée. Faute de ressources et quasiment ruinée, elle dut se résoudre à vendre sa collection en 2011. La robe blanche portée en 1955 par Marilyn Monroe à l’occasion de la scène de la bouche d’aération du métro dans Sept ans de réflexion trouva preneur pour 4,6 millions de dollars.

 Quand elle apprit le décès de sa fille Carrie Fisher le 27 décembre, Debbie Reynolds fut victime le lendemain d’un AVC. Les médecins ne parvinrent pas à la réanimer.

Google news Référence: 
957
29 Décembre 2016 - 6:44pm

Le carnet
des jours précédents

28 Mai 2018

28 Mai 2018

27 Mai 2018

22 Mai 2018

7 Mai 2018