François Morellet

  

11 Mai 2016
masculin

Plasticien (peintre, graveur, sculpteur) français, né le 30 avril 1926 à Cholet (Maine-et-Loire), décédé à l’âge de 90 ans. Inspiré par le peintre néerlandais Piet Mondrian (décédé en 1944), François Morellet est considéré par la critique comme l’un des plus grands représentants de l’art contemporain abstrait de ces cinquante dernières années. Il réalisa des œuvres dépouillées et géométriques composées de lignes, triangles, carrés, cercles. Les séries de peintures Répartitions aléatoires et Trames, réalisées dans les années 1950 témoignent de cette période féconde où les formes qu’ils créaient se fragmentaient, se superposaient selon un ordre déterminé.

 En 1961, l’artiste cofonda le Groupe de recherche visuel (GRAV) qui publia un manifeste l’année suivante sous le titre Assez de mystifications. Le texte - une réflexion sur la finalité de l’art - anticipait à sa façon les préoccupations qui émergèrent en mai 68 : « Nous voulons intéresser le spectateur, le sortir des inhibitions, le décontracter. Nous voulons le faire participer. Nous voulons le placer dans une situation qu'il déclenche et qu'il transforme. Nous voulons qu'il s'oriente vers une interaction avec d'autres spectateurs. Nous voulons développer chez le spectateur une forte capacité de perception et d'action. »

 En 1963, influencé par l’américain Dan Flavin, François Morellet utilisa dans ses œuvres les tubes de néon. Les décennies suivantes, il réalisa des sculptures monumentales et dépouillées. Reconnu comme un artiste majeur, il jouissait d’une forte réputation à l’étranger, notamment en Allemagne, Italie, Grande-Bretagne et Etats-Unis où ses œuvres ont été exposées. En 2010, il fut le second artiste à entrer de son vivant au Louvre. Dans l’aile Richelieu du musée, on peut admirer  les vitraux de l’escalier Lefuel L’Esprit d’escalier, une œuvre de commande.

 Plusieurs autres œuvres monumentales de François Morellet sont visibles à Paris. La Défonce - une sculpture composée de sept barres métalliques peintes, longues de 25 mètres, larges de 70 mètres - est érigée sur le parvis de la Défense, près de la Grande Arche. Les Arcs de cercles complémentaires - une des ses œuvres majeures réalisée en 1999 en marbre de Carrare - est  installée au Jardin des Tuilerie (entrée place de la Concorde). La ville de Nantes accueille depuis 1987, près du parvis de l’hôtel des régions, son Portail 0°-90°, Portail 8°-98° qui forme une grille de 15 mètres de long sur 10 mètre de large.

Google news Référence: 
261
11 Mai 2016 - 1:15pm

Le carnet
des jours précédents

21 Juin 2018

28 Mai 2018

28 Mai 2018

27 Mai 2018

22 Mai 2018