Gene Wilder

  

30 Août 2016
masculin

Acteur et cinéaste américain, né le 11 juin 1933 à Milwaukee (Wisconsin), décédé à Stamford (Connecticut), à l’âge de 83 ans. Découvert en 1971 dans Charlie et la chocolaterie de Mel Stuart, Gene Wilder fut un des plus grands acteurs de comédies dans les années 1970 et 1980.

 Né au sein d’une famille de juifs russe émigrés aux Etats-Unis au début du XXème siècle siècle pour échapper aux pogroms, Jérôme Silberman étudia l’art dramatique avant de devenir acteur de théâtre à Broadway où la critique le remarqua dans Mère Courage et ses enfants, une pièce de Bertolt Brecht dans laquelle il donnait la réplique à Anne Bancroft. Un rôle dramatique, comme celui qu’il interpréta pour le cinéma en 1967 dans le film Bonnie and Clyde d’Arthur Penn qui lui fit jouer un fossoyeur kidnappé par le couple de malfaiteurs. Remarqué par le cinéaste Mel Brooks, il interpréta en 1968 dans Les producteurs un escroc qui tentait de monter une pièce à Broadway. Désormais catalogué acteur de comédies, il devint célèbre en 1971 en incarnant Willy Wonka le patron de la chocolaterie dans le film de Mel Stuart Charlie et la chocolaterie. Le film remporta un grand succès et valut à Gene Wilder de recevoir le Golden Globe du meilleur acteur de comédie. Sa carrière était lancée. Le public appréciait sa bonne bouille, des cheveux bouclés encadraient un visage expressif. L’année suivante, il apparut à l’affiche de Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander de Woody Allen.

 En 1974, il tourna sous la direction de Mel Brooks deux films devenus aujourd’hui cultes : Le Shérif est en prison et Frankenstein junior. Les années suivantes de grands metteurs en scène utilisèrent ses talents de comédiens : Stanley Donen pour Le Petit Prince (1974), Arthur Hiller pour Transamerica express (1976) où il donna la réplique à l’acteur afro-américain Richard Pryor, Robert Aldrich pour Le Rabbin au Far West (1979), Sidney Poitier pour Faut s’faire la malle (1980) et La folie aux trousses (1982). Gene Wilder se dirigea dans des films qu’il réalisa : Le frère le plus futé de Sherlock Holmes (1975), dans Drôle de séducteur (1977), La fille en rouge (1984), un remake de Un éléphant ça trompe énormément d’Yves Robert et Nuit de noce chez les fantômes (1986). La carrière de Gene Wilder déclina à la fin des années 1980. Son humour plaisait moins aux nouvelles générations. Il apparut en 1999 dans un film de télévision Alice au pays des merveilles et en 2002-2003 dans une série pour le petit écran Will et Grace.

 Atteint de la maladie d’Alzheimer, le comédien qui nous avait fait tant rire s’est éteint dans sa ville de Stamford.

Google news Référence: 
063
30 Août 2016 - 9:00am

Le carnet
des jours précédents

21 Juin 2018

28 Mai 2018

28 Mai 2018

27 Mai 2018

22 Mai 2018