Gretel Bergmann

  

25 Juillet 2017
masculin

Athlète allemande, née le 12 avril 1914 à Laupheim (Empire allemand), décédée à New York, à l’âge de 103 ans. Championne nationale de saut en hauteur dont elle détenait le record, elle fut exclue des Jeux olympiques de Berlin en 1936 en raison de ses origines juives. Exilée aux Etats-Unis l’année suivante, elle concourut pour son pays d’adoption.

Gretel Bergmann naquit avant le déclenchement de la première guerre mondiale. Sans doute aurait-elle été emportée par la Shoah lors de la seconde si elle n’avait pas émigré aux Etats-Unis au lendemain des jeux olympiques de Berlin. Bien que championne allemande du saut en hauteur, elle ne put affronter ses rivales mondiales en raison de son appartenance à la communauté juive allemande. Craignant le boycott des Jeux par les nations anglo-saxonnes en raison de la politique antisémite du régime, les dirigeants de l’athlétisme allemand acceptèrent quelques mois avant l’ouverture de la compétition de la laisser sauter dans un meeting international de préparation. La jeune athlète y égala le record d’Allemagne avec un saut de 1,6 mètre. Bien vite, les nazis s’’empressèrent d’annuler sa performance et refusèrent de la sélectionner pour le grand rendez-vous des Jeux à Berlin. L’athlète comprit que le sort des juifs allemands était scellé. Elle émigra aux Etats-Unis où elle épousa un américain. Elle vécut de longues années encore, assez pour être reçue en 1999 en grandes pompes en Allemagne où la fédération allemande d’athlétisme lui annonça que son record de 1936 était de nouveau inscrit sur les tablettes officielles, 73 ans après avoir été établi.

Google news Référence: 
192
27 Juillet 2017 - 9:05am

Le carnet
des jours précédents

7 Janvier 2018

4 Janvier 2018

6 Décembre 2017

5 Décembre 2017

4 Décembre 2017