Jerry Lewis

  

20 Août 2017
masculin

Acteur, réalisateur et humoriste américain, né le 16 mars 1926 à Newark (New Jersey), décédé à Las Vegas (Nevada), à l’âge de 91 ans. Maitre de la comédie humoristique américaine dont il renouvela le genre en multipliant les gags, il conquit grâce au cinéma le monde entier dont la France où il était aimé. A l’affiche d’une centaine de films comme comédien, réalisateur ou scénariste, il défendit de nombreuses causes humanitaires et anima à plusieurs reprises le Téléthon à la télévision, y compris en France où il présenta la première édition diffusée par Antenne 2 en 1987.

Pour l’Etat-civil américain, il s’appelait Jérôme Levitch. Il était le fils de parents russes juifs qui avaient fui leur pays pour échapper aux pogromes antisémites. Doué pour la comédie et le comique de situation, il se fit connaitre dans les années 1940 en formant un duo avec le chanteur et comédien Dean Martin. Les deux hommes débutèrent d’abord dans des boites de nuit des cités américaines. Aimé des noctambules, ils conquirent dans les années 1950 un public plus large grâce au cinéma. Les majors d’Hollywood mesurèrent rapidement le potentiel comique de Jerry Lewis et de son acolyte. Après la sortie d’un premier film en 1949 – Ma Bonne amie Irma de George Marshall-, ils multiplièrent les apparitions sur le grand écran où Jerry Lewis multipliait les rôles de grand dadais (marin, parachutiste, escroc, clown, cow-boy). De cette période surnagent notamment Artistes et modèles (1955), Le Délinquant involontaire (1957). Le couple artistique qu’il formait avec Dean Martin se sépara à la fin de 1956, chacun privilégiant une carrière en solo. Jerry Lewis décida de voler de ses propres ailes et de passer derrière la caméra. En 1956, il se sépara Il réalisa une douzaine de films Le Dingue du palace (1960), Le Tombeur de ces dames et Le Zinzin d’Hollywood en 1961, le mythique Docteur Jekyll et mister Love (1963).

 Après ces triomphes, la carrière de Jerry Lewis commença à décliner aux Etats-Unis. En revanche, elle atteignit des sommets en Europe et en France où des revues comme Les Cahiers du Cinéma contribuèrent à sa notoriété et à le cataloguer comme véritable artiste et non pas seulement amuseur public. En 1984, le ministre de la culture Jack Lang le décora de la légion d’honneur, une récompense rare. Jerry Lewis s’étonna de cette reconnaissance des défenseurs de la Nouvelle vague et des autorités française. Des années plus tard, il déclara : « J’ai eu beaucoup de succès étant un idiot fini. Je regarde le monde avec des yeux d’enfants. Je suis resté comme ça. J’en ai fait une carrière ». Après une longue traversée du désert, Jerry Lewis retrouva en 1983 les plateaux de cinéma pour le chef d’œuvre La Valse des Pantins. Sous la direction du cinéaste Martin Scorsese, il donna la réplique à Robert de Niro. Dans un rôle en contre-emploi, il incarnait un animateur de télévision harcelé par un comédien ringard qui croyait avoir un grand talent comique. Ce rôle dramatique incita le réalisateur serbe Emir Kusturica à lui confier un des rôles principaux dans Arizona Dream sorti en 1993 dans lequel il donnait la réplique à Johnny Depp et Faye Dunaway. Le film obtint le prix spécial du jury au festival de Berlin. Après une longue absence de dix-huit ans, Jerry Lewis revint sur le grand écran en 2013 pour interpréter Max Rose de Daniel Noah. Les nouvelles générations découvrirent alors l’acteur qui vint présenter son film au festival de Cannes. Il apparut une dernière fois dans un film en 2016 dans Le Casse, un polar des frères Brewer.

 Habitué de la télévision où il multiplia les apparitions dans des fictions ou dans des programmes de divertissement, Jerry Lewis mit sa notoriété au service de plusieurs causes humanitaires. Pionnier de la lutte contre certaines maladies orphelines, il soutint de nombreuses associations de malades et anima plusieurs émissions de charité dont le Téléthon, à la télévision américaine. En 1987, il fut l’invité d’honneur de celui présenté pour la première fois en France.

 Marié à deux reprises avec notamment la chanteuse Patti Palmer, Jerry Lewis était le père de sept enfants.

Google news Référence: 
986
21 Août 2017 - 7:40am

Le carnet
des jours précédents

7 Janvier 2018

4 Janvier 2018

6 Décembre 2017

5 Décembre 2017

4 Décembre 2017