Leonard Cohen

  

11 Novembre 2016
masculin

Auteur-compositeur-interprète canadien, né le 21 septembre 1934 à Westmount Montréal (Québec), décédé à Los Angeles (Californie), à l’âge de 82 ans. Compositeur talentueux de musiques folk-rock, poète auteur de chansons mélancoliques, il fut le porte-parole de la génération post-soixante-huitarde. Suzanne écrite en 1966 et Hallelujah en 1984 sont devenus des classiques de la chanson et ont influencé des générations de chanteurs.

Né au sein d’une famille juive aisée qui avait émigré au Canada en 1934 pour échapper à l’antisémitisme, Leonard Cohen était le fils d’un propriétaire de magasin et le petit-fils d’un rabbin. Orphelin de son père à l’âge de 9 ans, il apprit à jouer de la guitare à l’adolescence et fonda avec des amis un groupe amateur de country. Tout en poursuivant de solides études universitaires, il commença à rédiger des poèmes. En 1956, une maison d’édition accepta de publier son premier recueil. Connu dans un cercle de poètes, il obtint une bourse pour étudier à Londres. Il en profita pour visiter le vieux monde et s’installa sur l’île grecque de d’Hydra où il acheta une maison et écrivit des romans dont Les Perdants magnifiques (1966).

 En 1966, il s’installa à New York et décida de chanter les chansons dont il avait écrit les textes et composé la musique. L’un d’elle Suzanne qu’il interpréta pour la première fois sur scène en 1967 fit le tour du monde et devint le symbole d’une génération. Mais le chanteur-poète ne toucha aucune rémunération. Un arrangeur margoulin avec lequel il travaillait avait déposé les droits d’auteurs. Au terme d’une bataille de vingt ans, Leonard Cohen recouvra ses droits.

 Son premier album Songs of Leonard Cohen reçut un bon accueil critique et public. Deux ans plus tard, Songs from the room confirma son talent avec les chansons Bird onthe Wire et The Partisan, une complainte écrite en 1950 par le résistant français Emmanuel d’Astier de la Vigerie et chantée en français par le natif du Québec. Léonard Cohen se produisit sur les principales scènes du monde et notamment lors du Festival de l’île de Wight en 1970. En 1984, son album Various Position qui contenait la chanson Hallelujah resta en tête du hit-parade pendant plusieurs semaines en Europe et au Canada. Présent sur scène jusqu’à la moitié des années 1990, il se fit plus rare ensuite. Certes, il continua à écrire et à publier des albums mais il abandonna les longues tournées. En 1994, il se retira dans un monastère bouddhique près de Los Angeles. Le juif pratiquant qui respectait le Sabbat fut ordonné moine bouddhiste zen sous le nom de … « Le Silencieux » en 1996. Son relatif retrait dura une quinzaine d’années. En 2008, à l’âge de 78 ans, il fit son grand retour pour une tournée mondiale et triomphale de 380 concerts en cinq ans. En octobre 2016, il présenta à la presse newyorkaise son dernier album You Want it Darker. Fatigué et malade, le poète-chanteur qui avait vécu avec plusieurs compagnes était le père de deux enfants.

Google news Référence: 
052
11 Novembre 2016 - 8:05am

Le carnet
des jours précédents

21 Juin 2018

28 Mai 2018

28 Mai 2018

27 Mai 2018

22 Mai 2018