Les 30 du Burkina

  

17 Janvier 2016
masculin

Selon un bilan provisoire communiqué par les autorités burkinabaises,trente personnes ont été assassinées samedi à Ouagadougou (Burkina Faso) lors d’une attaque djihadiste contre le restaurant Capuccino et l’hôtel Le Splendid, fréquentés par des expatriés originaires d’Europe ou d’Amérique. Les trois ou quatre assaillants du groupe terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont tués au moins 14 étrangers dont 6 canadiens, 2 suisses, un américains, trois français et un portugais résidant en France. L’identification de plusieurs victimes par les services de sécurité du Burkina Faso a été rendu difficile en raison de l'état des corps dont certains étaient calcinés.

Parmi les personnes décédées figurent une franco-marocaine, deux français, et un portugais demeurant en France. Les trois hommes étaient employés de l’entreprises Scales, installée dans le Val d’Oise et spécialisée dans le « levage lourd et les transports exceptionnels ». Au terme de leur mission, les trois collègues de travail devaient rentrer en France dimanche. Ils avaient décidé de fêter leur dernière soirée à Ouagadougou autour d’un bon repas. Ils ne se doutaient pas que leur chemin croiserait celui des terroristes djihadistes.

Voici les noms des personnes tuées :

Eddie Touati, 53 ans, marié, domicilié à Fontaine-Saint-Lucien (Oise), chef d’équipe ;

Arnaud Cazier, 41 ans, marié, père  d'une fille, domicilié à Crillon (Oise) ;

Antonio Basto, 52 ans, marié, domicilié à Bosc-Hyons (Seine-Maritime);

Leïla Alaoui, 34 ans, photographe de presse qui réalisait un reportage au Burkina Faso pour le compte d'Amnesty International, avait été blessée lors de la prise d'otages du 16 janvier. Elle n'a pas survécu à des complications post-opératoires.

 

Google news Référence: 
050
17 Janvier 2016 - 7:43pm

Le carnet
des jours précédents

7 Janvier 2018

4 Janvier 2018

6 Décembre 2017

5 Décembre 2017

4 Décembre 2017