Pancho Gonzales

  

6 Mars 2016
masculin

Footballeur franco-argentin, né le 7 décembre 1926 à Buenos Aires (Argentine), décédé à Nice, à l’âge de 89 ans. Formé au Boca junior, un club mythique fondé en 1905 par des émigrés génois en Argentine, Pancho Gonzales tenta sa chance en France au début des années 1950. Recruté par l’OGC Nice en 1951, il fut l’une des figures emblématiques du club azuréen pendant dix ans. Positionné au centre de la défense de son équipe il sauva à maintes reprises son club de la défaite, gagnant l’estime des supporters niçois qui l’adulaient et lui décernèrent le titre de capitaine du siècle de l’OGCN. Sous son capitanat, le club remporta trois titres de champion de France en 1952, 1956 et 1959.

 Deux coupes de France gagnées au détriment des Girondins de Bordeaux en 1952 et de l’Olympique de Marseille en 1954 complétèrent le palmarès de Nice qui joua les premiers rôles pendant une dizaine d’années. En 1961, après 359 matches disputés sous les couleurs de l’OGCN, Pancho Gonzales termina sa carrière – contre son gré, semble-t-il – au FC Nantes. En 1963, il remisa ses crampons et renoua avec ses premières amours en entamant une carrière d’entraineur…à l’OGC Nice. En 1964, il dirigea le club de son cœur, relégué en seconde division à la fin de la saison précédente. Sous sa direction, le club remporta le championnat de D2 en 1965 et regagna l’élite. En 1967-1968, Nice finit second du championnat de France derrière l’AS Saint-Etienne.

 Après une nouvelle descente en D2, Nice se sépara de son entraineur. Pancho Gonzales entraina plusieurs équipes de deuxième division dont Bourges, Angers, Rouen qu’il amena en premier division en 1976-1977, Blois. En 1986, après une retraite de cinq ans, il reprit du service pour s’occuper de l’équipe nationale du Cameroun. Pancho Gonzales conduisit les « Lions indomptables » à la finale de la Coupe d’Afrique des nations en 1986. Les Ivoiriens s’inclinèrent en finale aux tirs au but face à l’Egypte. Pancho Gonzales retourna à Nice où il s’installa définitivement, apprenant même le Nissart. Il rejoignit également l’équipe dirigeante de l’OGCN dont il était le premier supporter après avoir été le légendaire défenseur.

Google news Référence: 
572
6 Mars 2016 - 1:44pm

Le carnet
des jours précédents

7 Janvier 2018

4 Janvier 2018

6 Décembre 2017

5 Décembre 2017

4 Décembre 2017