Prince

  

21 Avril 2016
masculin

Auteur-compositeur-interprète américain, né le 7 juin 1958 à Minneapolis (Minnesota), décédé à Chanhassen (Minnesota), à l’âge de 57 ans. Prince Rogers Nelson a été un des acteurs principaux de la scène musicale mondiale pendant deux décennies. Créateur influencé par la pop, le funk, le rock, le jazz et la soul, le rival de Michaël Jackson a vendu quatre-vingt millions d’albums durant sa carrière.

 Né au sein d’une famille de musiciens – père pianiste, mère chanteuse de jazz – le jeune Prince fonda un groupe musical à l’âge de 20 ans. Eclectique, il composa les musiques, écrivit les textes, chanta, dansa, joua de plusieurs instruments de musique dont la guitare dont il était un prodige. Il publia en 1978 For you, son premier album. Mais ses débuts furent difficiles. Son excentricité et ses provocations – il s’afficha en dessous féminins sur la couverture d’un album – désorientèrent son public. Les spectateurs lui firent subirent une terrible bronca alors qu’il se produisait en première partie d’un concert des Rolling Stones à Los Angeles. Contraint de quitter la scène, il se réconcilia avec ses fans en 1984 avec Controversy, vendu à 500 000 exemplaires. Le succès de 1999 - un million de copies écoulées - annonça le triomphe mondial de Purple rain en 1984, vendu à vingt millions d’exemplaires dans le monde.

 Devenu un personnage légendaire et avant-gardiste de la musique, il multiplia les succès, composant notamment la musique du film Batman, réalisé en 1989 par Tim Burton. Petit par la taille – 160 centimètres mais grand par le talent, Prince défendit becs et ongles son indépendance artistique face aux exigences de ses producteurs cupides. En 1996, refusant la tutelle de sa maison de production la Warner Bros, il n’hésita pas à s’émanciper et à rompre son contrat. Pendant quelques années, il changea même son nom de scène et se fit appeler du pictogramme de Love Symbol. Finalement, il retrouva son nom d’origine en 2000. Après un relatif passage à vide – il ne cessa jamais de publier des albums et de se produire sur les principales scènes mondiales dont les françaises -, le chanteur fit un retour remarqué en 2004, remportant deux Grammys Award en 2005. Choisit en 2007 pour donner un concert à la mi-temps de la finale du Super Bowl, il enthousiasma 140 millions de téléspectateurs, une consécration pour celui qui avait défié sur scène Michaël Jackson.

 Auteur d’une quarantaine d’albums enregistrés en studio, d’une dizaine de compilations et d’enregistrements en public, d’une quinzaine de disques réalisés pour d’autres artistes dont Madonna et Stevie Wonder, Prince laisse une œuvre importante qui reste en partie encore à découvrir.

Google news Référence: 
403
21 Avril 2016 - 7:48pm

Le carnet
des jours précédents

28 Mai 2018

28 Mai 2018

27 Mai 2018

22 Mai 2018

7 Mai 2018