Roger Dumas

  

4 Juillet 2016
masculin

Comédien et parolier français, né le 9 mai 1932 à Annonay (Ardèche), décédé à Paris, à l’âge de 84 ans. Connu et apprécié par le public et par la critique pour ses nombreux personnages dit de « second rôle » qu’il incarna au cinéma ou à la télévision, Roger Dumas fut pendant soixante ans une figure marquante de la scène théâtrale français où il joua dans de nombreuses pièces du répertoire classique mais également contemporain.

 Roger Dumas apparut à l’affiche d’une centaine de films. Les plus grands cinéastes français firent appel à lui : Philippe de Broca (L’homme de Rio en 1964), Tendre poulet (1977), Claude Chabrol (Masques en 1987, L’ivresse du pouvoir en 2005), Olivier Assayas (Une nouvelle vie en 1992, Les destinées sentimentales en 2000), Alain Corneau (Fort Saganne en 1983, Le nouveau monde en 1992). Il accepta également de figurer dans des comédies populaires à la française comme Pouic Pouic (1963) de Jean Girault, Association de malfaiteurs (1986) de Claude Zidi ou Les Visiteurs 2 (1997) de Jean-Marie Poiré.

 Comédien talentueux, il travailla également avec les plus grands metteurs en scène de théâtre pendant une soixantaine d’années. Sur les planches, sa carrière débuta en 1953 avec Sens interdit, une pièce d’Armand Salacrou et prit fin en 2013 avec l’énorme succès de L’étudiante et monsieur Henri d’Ivan Calberac. Entre ces deux dates, il fut à l’affiche d’une trentaine de pièces dans lesquelles il aborda tous les genres, de la comédie à la tragédie. Il servit ainsi les œuvres d’Harold Pinter, d’Anton Tchékhov, de Sam Shepard, d’Alexandre Dumas. En 2006, la profession lui décerna un Molière du comédien dans un second rôle pour son interprétation dans Moins deux de Samuel Benchetrit. Il fut également un des figures marquantes du petit écran. Il joua en star invitée dans de nombreuses séries (Au théâtre ce soir, Les Cinq dernières minutes, Navarro, Maigret, Julie Lescaut).

 On savait moins que cette personnalité familière des Français était également un parolier à succès. Il écrivit les textes de plusieurs chansons de Chantal Goya (Adieu les jolis foulards), de Sylvie Vartan (Comme un garçon), de Dani (Les petius lapins), de Richard Anthony, de Johnny Halliday, de Patachou, d’Yves Montand (Madrid), de Gérard Lenormand dont plusieurs devinrent des tubes.

Google news Référence: 
969
4 Juillet 2016 - 10:39am

Le carnet
des jours précédents

21 Juin 2018

28 Mai 2018

28 Mai 2018

27 Mai 2018

22 Mai 2018