Serge Dassault

  

28 Mai 2018
masculin

Industriel, patron de presse et homme politique français, né le 4 avril 1925 à Paris, décédé dans la même ville à l’âge de 93 ans. Ingénieur formé à l’Ecole nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace, il occupa diverses fonctions exécutives (directeur des essais en vol, directeur de l’exportation) au sein de l’entreprise Dassault Industries, crée par son père Marcel Dassault, l’un des pères de l’aviation militaire française, qui conçut et fabriqua notamment les avions de chasse Ouragan, Mystère, Super-Etendard, Mirage. En 1987, à la mort de son père Serge Dassault prit les rênes de la société rebaptisée Groupe Dassault.

Sous sa direction, l’entreprise se développa et se diversifia. La plus grande partie du chiffre d’affaires est réalisée grâce à la vente d’avions de combats. Les équipes de Serge Dassault ont relevé avec succès le défi d’inventer l’avion de chasse français du XXIème siècle. Elles ont ainsi réalisé le Rafale, considéré par les ingénieurs et les aviateurs comme l'un des meilleurs chasseurs du monde. Le dernier-né de la société Dassault a été commandé par l'armée de l'air française (180 appareils) et vendu après de longues négociations à l'Egypte (24 appareils plus 12 en option), à l'Inde (36 appareils), au Qatar (36 appareils). D’autres discussions sont actuellement en cours avec plusieurs pays désireux d’équiper leur armée de l’air d’avions français. Dassault Aviation est également l’un des acteurs majeurs du marché des avions d’affaires de luxe grâce aux différents modèles de Falcon vendus à 2 200 exemplaires depuis sa mise sur le marché. L’entreprise a également créé des filiales spécialisées dans le spatial, les services informatiques et les logiciels (Dassault Système).

Serge Dassault a également été à la tête en 2004 du groupe de presse Socpresse qui éditait notamment Le Figaro, L’Express, L’Etudiant, Le Maine libre, Le Dauphiné libéré, Le Courrier de l’Ouest. Au fil des ans, il vendit la plupart de ses journaux, ne conservant que Le Figaro. Il choqua la rédaction en 2007 quand il prétendit utiliser les colonnes du journal pour « exprimer son opinions », estimant également que « la liberté de parole » n’était pas réservée exclusivement « aux journalistes » mais aussi aux « actionnaires ». En 2017, le chiffre d’affaire du Groupe Dassault a dépassé les 10 milliards d’euros dont 4,8 milliards d’euros pour Dassault Aviation (avec un résultat net de 489 millions d’euros). Le Groupe Dassault emploie 24 000 salariés. Selon le magazine américain Forbes, la fortune de Serge Dassault s’élevait en 2018 à 19 milliards d’euros.

 Proche des néo-gaulliste, fidèle de Jacques Chirac, Serge Dassault se lança sur le tard dans la politique, comme son père Marcel et…son fils Olivier. Elu conseiller régional d’Ile de France en 1986, maire de Corbeil-Essonnes de 1995 à 2009, sénateur d’octobre 2004 à octobre 2017, il occupait un dernier mandat au moment de son décès, celui de conseiller départemental de l’Essonne.

En juin 2014, il avait décidé de se retirer de la direction de son Groupe, désormais dirigé par Charles Edelstenne. Les dernières années de la vie de Serge Dassault ont été ternies par des affaires judiciaires. Accusé d’avoir « acheté des votes » lors des élections municipales de Corbeil-Essonnes, il a été condamné en première instance en février 2017 à une lourde amende et à cinq ans d’inéligibilité pour « blanchiment d’argent ». Un recours avait été déposé. Serge Dassault était le père de quatre enfants.

Google news Référence: 
762
28 Mai 2018 - 7:04pm

Le carnet
des jours précédents

5 Juillet 2018

21 Juin 2018

28 Mai 2018

28 Mai 2018

27 Mai 2018