Anna Marly

Il est décédé le 

Elle est décédée le

15 Février 2006

Chanteuse et compositrice française d’origine russe, née le 30 octobre 1917 à Petrograd (Russie), décédée à Palmer (Alaska), à l’âge de 88 ans. Résistante installée à Londres où elle avait répondu à l'appel du général de Gaulle, cette Française libre composa la musique du Chant des partisans.  

Le Chant des partisans

(Paroles : Maurice Druon et Joseph Kessel, musique : Anna Marly)

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne
Ohé, partisans, ouvriers et paysans c'est l'alarme
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes...

 

Montez de la mine, descendez des collines, camarades,
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,
Ohé, les tueurs, à vos armes et vos couteaux, tirez vite,
Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite..

 

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves
Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.

 

Ici, chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe
Ami, si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place,
Demain du sang noir séchera au grand soleil sur nos routes
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute...

 

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne
Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur la plaine

 En ce mois d’octobre historique, le jour où sa mère lui donnait la vie à Petrograd, les Bolcheviques de Lénine s’emparaient par la force du pouvoir dans l’ancienne capitale impériale. La petite Anna Yurievna Betunlinskaya, n’eut pas l’occasion de connaître son père, un partisan de l’ancien régime, fermement opposé aux communistes. Accusé d’être un contre-révolutionnaire, l’homme finit sous les balles des nouveaux maîtres du pays, aux premiers mois de la Révolution russe. Avec l’aide de sa gouvernante, sa mère réussit à quitter le pays en proie à la guerre civile, en 1920. Avec ses deux filles en bas-âges, elle traversa la moitié de l’Europe. Après un voyage périlleux de plusieurs mois, elle posa enfin ses bagages à Paris. Dans la capitale française, la petite Anna partagea le sort des enfants des aristocrates russes exilés, contraints de devenir chauffeurs de taxi, ou professeur de langue, pour survivre.

 A l’âge de 13 ans, on lui offrit une guitare. Anna apprit à jouer de l’instrument de musique, à composer des mélodies et à chanter. Pour vivre, elle se produisit dans des grands cabarets à la mode à Paris et prit le nom de scène d’Anna Marly. Son destin bascula une seconde fois après la défaite française de juin 1940. Comme beaucoup de Français, elle prit le chemin de l’exode. Après un périple qui la conduisit en Espagne et au Portugal, elle décida de répondre à l’appel du général de Gaulle dont on venait de lui révéler l’existence. Elle entreprit de le rejoindre en Angleterre. En 1941, après un long détour, elle atteignit enfin Londres. Elle s’engagea comme cantinière au quartier général des Forces françaises libres, installé à Carlton Garden.

 Musicienne avant tout, Anna Marly imagina de créer un hymne qui fédèrerait tous les résistants européens au troisième Reich. S’inspirant d’une mélodie populaire russe, elle composa sur sa guitare en 1941 la musique du Chant des partisans. Elle écrivit les paroles originales en russe. La musique, sans les paroles, devint l’indicatif de l’émission des Français libres, Honneur et patrie, diffusée par la BBC deux fois par jour. L’écrivain Joseph Kessel et son neveu Maurice Druon qui venaient de rejoindre les Forces françaises libres lui proposèrent en mai 1943 d’écrire des paroles en français (Lire ci-contre). Le 30 mai 1943, la chanteuse Germaine Sablon, qui partageait alors la vie de Joseph Kessel, chanta pour la première fois à la radio la version définitive de la chanson.

 Ecouté clandestinement par les résistants et la population, Le Chant des partisans se répandit dans les maquis mais aussi partout en France occupée. Il devint l’hymne de la résistance à la barbarie nazie, une Marseillaise des maquisards. A la Libération, de nombreux chanteurs dont Edith Piaf et Yves Montand l’interprétèrent également. Après la guerre, Anna Marly écrivit la musique de La Complainte du partisan sur des paroles d’Emmanuel d’Astier de la Vigerie. Joan Baez et Leonard Cohen l’inclurent dans leur répertoire bien des années plus tard. On évalue à 300 le nombre de chansons qu’elle composa dans sa longue carrière.

 Après la guerre, elle voyagea en Afrique, en Amérique du sud. Finalement, elle s’installa aux Etats-Unis où on perdit sa trace. En 1985, le président François Mitterrand répara un oubli en la nommant enfin chevalier de la Légion d’honneur. En juin 2000, à l’occasion du soixantième anniversaire de l’appel du général de Gaulle, les autorités françaises lui demandèrent de chanter son Chant des partisans devant le Panthéon à Paris, accompagnée par les chœurs de l’armée française. Un hommage bien mérité pour celle qui n’avait jamais voulu tirer un profit quelconque ou une vaine gloire de sa chanson et qui considérait qu’elle n’avait fait que son devoir.

Jean-Pierre Giovenco

Illustration : Marc Daniau

Demain : Félix Faure

feminin
Google news Référence: 
230
21 Janvier 2016 - 11:02am

Une vie, un portrait du jour

21 Avril 1699

21 Avril 2010

21 Avril 2016

Une vie, un portrait du jour

21 Avril 1971

François Duvalier

Homme politique haïtien, né le 14 avril 1907 à Port-au-Prince, décédé dans la même ville, à l’âge de 64 ans. Surnommé « Papa Doc », une référence à son métier de médecin, il fut élu président de la République le 22 octobre 1957. Soutenu par une milice paramilitaire (les tontons macoutes), il se proclama « président à vie » et régna par la terreur jusqu’à son décès des suites d’une maladie.

21 Avril 1998

Jean-François Lyotard

Philosophe français, né le 10 août 1924 à Versailles (Yvelines), décédé à Paris, à l’âge de 73 ans. Auteur de La Condition post moderne. Rapport sur le savoir (1979).

21 Avril 1946

John Maynard Keynes

Economiste britannique, né le 5 avril 1883 à Cambridge (Cambridgeshire), décédé à Firle (Sussex), à l’âge de 63 ans. Sa pensée économique influença de nombreux gouvernements notamment aux Etats-Unis où il inspira le New Deal. Il fut un des principaux artisans des accords de Bretton woods en 1944 qui créèrent la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI), deux institutions mondiales toujours en activité.

21 Avril 1918

Manfred von Richthofen

Aviateur allemand, né le 2 mai 1892 à Breslau (Empire allemand aujourd’hui situé en Pologne sous le nom de Wroclaw), blessé mortellement lors d’un combat aérien au dessus de Vaux-sur-Somme (Somme), à l’âge de 25 ans. Surnommé le « Baron rouge », cet as de l’aviation allemande est crédité de 80 victoires homologuées, obtenues au détriment des aviateurs alliés. 

21 Avril 1910

Mark Twain

Ecrivain américain, né le 21 avril 1910 à Florida (Missouri), décédé à Redding (Connecticut), à l’âge de 74 ans. Auteurs de romans, de contes et de récits de voyage, il devint célèbre avec son ouvrage Les aventure des Tom Sawyer (1876).

21 Avril 2003

Nina Simone

Chanteuse afro-américaine, née le 21 mars 1933 à Tryon (Caroline du Nord), décédée à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), à l’âge de 70 ans. Chanteuse de jazz (Little girl Blue en 1958), auteur de 34 albums, elle milita en faveur des droits civiques dans son pays avant de s’installer en France où elle était populaire.

21 Avril 1142

Pierre Abélard

Philosophe et théologien français, né en 1079 près de Nantes, décédé à l’abbaye Saint-Marcel près de Châlons-sur-Saône, à l’âge de 62 ans. Auteur de nombreux ouvrages de théologie novateurs considérés comme hérétiques, enseignant célèbre au Moyen-âge, il entretint une liaison amoureuse avec Héloïse d’Argenteuil ce qui lui vaudra d’être émasculé par l’oncle de la jeune femme.

21 Avril 1996

Robert Hersant

Editeur de presse et homme politique français, né le 31 janvier 1920 à Vertou (Loire-Inférieure), décédé à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), à l’âge de 76 ans. Surnommé par ses détracteurs « le papivore » il fonda dans les années 1970 un groupe de presse qui contrôlait Le Figaro et ses suppléments hebdomadaires, une quinzaine de journaux régionaux (Le Midi Libre, Nord matin, Le Bien public, La Voix du Nord), des magazines (L’express), une chaîne de télé (La cinq).

21 Avril 1945

Walter Model

Officier supérieur allemand, né le 24 janvier 1891 à Genthin (Empire allemand), mort par suicide à Ratingen (troisième Reich), à l’âge de 54 ans. Farouche partisan d’Adolf Hitler qui le promu maréchal en mars 1944, il se suicida quand il apprit que les Soviétiques l’accusaient d’avoir participé à la mise à mort de 577 000 personnes dans les camps de concentrations et l’avaient inculpé pour crimes de guerre.

Une vie, un portrait
des jours précédents

20 Avril 2002

20 Avril 2016

20 Avril 1994

19 Avril 1882

19 Avril 1967