Charlotte de Luxembourg

Il est décédé le 

Elle est décédée le

9 Juillet 1985

Grande-Duchesse de Luxembourg, née le 23 janvier 1896 à Colmar-Berg (Luxembourg), décédée à Fischbach (Luxembourg), à l’âge de 89 ans. Souveraine du Luxembourg pendant presque 46 ans, elle anima depuis Londres la résistance contre l’occupation de son pays par l’Allemagne nazie. Après la guerre, elle s’impliqua dans la construction européenne.

Charlotte Adelgonde Élisabeth Marie Wilhelmine de Nassau, était la fille cadette de Guillaume IV, grand-duc de Luxembourg. A la mort du souverain en 1905, sa sœur ainée Marie-Adélaïde lui succéda. Pendant la Grande Guerre, la grande-duchesse prit le parti de l’Empire allemand dont les troupes avaient occupé le duché. Après la défaite de l’Allemagne, le peuple et les élites politiques luxembourgeoises reprochèrent à la grande-duchesse sa germanophilie. Elle abdiqua le 15 janvier 1919 au profit de sa sœur Charlotte qui accéda au trône à l’âge de 22 ans. La nouvelle grande-duchesse souhaita faire valider par le peuple sa nomination. Un double référendum fut organisé le 28 septembre 1919. La première question portait sur la nature du régime du duché. Les électeurs devaient choisir entre le maintien de la dynastie au pouvoir sous le règne de Charlotte, la désignation d’une autre dynastie ou la proclamation de la république. 77,8 % des votants confirmèrent la nomination de Charlotte, la république obtenant le soutien de 19,1% des électeurs. La deuxième question portait sur les alliances économiques du duché. Une majorité rejeta une union douanière avec la France au profit d’un accord avec le voisin belge. Confortée par le peuple, Charlotte épousa le 6 novembre 1919 son cousin germain le prince Felix de Bourbon-Parme. Elle passa outre au véto de de son gouvernement qui reprochait au futur prince consort d’avoir combattu les Alliés dans les rangs de l’Autriche-Hongrie pendant la Grande Guerre. Six enfants naquirent de leur union les années suivantes.

L’âme de la résistance contre l’occupation nazie

Quand éclata la seconde guerre mondiale en septembre 1939, la grande-duchesse proclama la neutralité du Luxembourg. Le 9 mai 1940, les troupes nazies envahirent par surprise le pays. La souveraine convoqua un conseil des ministres extraordinaire et demanda la protection de la France. Charlotte échappa de peu aux forces allemandes. Elle se réfugia dans le château de la Celle Saint-Cloud puis, après l’occupation du nord de la France, dans le château de Montastruc en Dordogne. Après la défaite de la France, le gouvernement du maréchal Philippe Pétain informa la grande-duchesse qu’il ne pouvait plus assurer sa sécurité. Charlotte de Luxembourg rejoignit Londres vie l’Espagne et le Portugal. Elle arriva le 29 août 1940 dans la capitale anglaise. Elle rejeta la proposition d’Adolf Hitler de remonter sur le trône. Elle appela à résister à l’occupation allemande sur les ondes de la BBC.

 Elle s’installa ensuite au Canada d’où elle mena d’actives campagnes de presse aux Etats-Unis pour convaincre le peuple américain de sortir de l’isolationnisme et d’entrer dans le conflit pour arrêter les pays de l’Axe. Après l’annexion du grand-duché par le Troisième Reich, elle anima la résistance à Londres où elle présida le gouvernement luxembourgeois en exil. Hitler se vengea en faisant arrêter sa sœur Antonia et en la déportant à Dachau puis à Flossenbürg où elle subit des tortures dont elle garda des séquelles. En septembre 1944, le Luxembourg fut libéré par l’armée américaine dans laquelle servait le prince héritier Jean, fils ainé de Charlotte. En décembre 1944, une dernière offensive allemande à travers le massif des Ardennes menaça la capitale. En janvier 1945, l’attaque fut repoussée et Charlotte rentra dans son pays en avril. Elle retrouva un pays dévasté par la guerre et le pillage des occupants.

 Adulée par le peuple, elle s’attacha avec ses gouvernements à reconstruire son pays dont elle devint une figure emblématique. Elle joua un rôle important également dans la réconciliation entre les peuples et les nations européennes après la seconde guerre mondiale. Avec ses voisins belges et hollandais - réunis au sein du Benelux -, elle fut une des pionnières de la construction européenne. Grâce à son action, le Luxembourg fut un des six pays fondateurs du marché commun le 25 mars 1957. En 1964, après un règne exceptionnel de 45 ans et 10 mois, elle abdiqua en faveur de son fils Jean. Elle se retira dans le château de Fischbach où elle vécut jusqu’à son décès à l’âge de 89 ans.

J.-P.G.

Demain : Omar Sharif

feminin
Google news Référence: 
580
5 Avril 2017 - 4:47pm

Une vie, un portrait du jour

16 Juillet 2015

16 Juillet 1982

Une vie, un portrait du jour

16 Juillet 1997

Dora Maar

Photographe et artiste peintre française, née le 22 novembre 1907 à Paris, décédée dans la même ville, à l’âge de 90 ans. Auteure de nombreux portraits photographiques (Jean-Louis Barrault, Jean Cocteau, Paul Eluard, Léonor Fini), elle réalisa Portrait d’Ubu (1936) et un tableau baptisé Portrait de Pablo Picasso au miroir dont elle fut la muse et l’amante.

16 Juillet 1896

Edmond de Goncourt

Ecrivain et journaliste français, né le 26 mai 1822 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), décédé à Champrosay (Essonne), à l’âge de 74 ans. Auteur de Renée Mauperin (1864) et du Journal des Goncourt (1854-1891), il proposa en 1892 la création de l’Académie Goncourt qui avait vocation à décerner chaque année un prix littéraire. Le cénacle littéraire vit le jour en 1900. Le premier lauréat fut en 1903 John-Antoine Nau pour Force ennemie

16 Juillet 1907

Eugène Poubelle

Préfet français, né le 15 avril 1831 à Caen (Calvados), décédé à Paris, à l’âge de 76 ans. Préfet de la Seine, il prit un arrêté qui obligeait les propriétaires d’immeubles parisiens à mettre à la disposition des locataires des récipients munis d’un couvercle ayant vocation à contenir les déchets ménagers. La population les baptisa "poubelles".

16 Juillet 1691

François Michel Le Tellier, marquis de Louvois

Homme d’Etat français, né le 18 janvier 1641 à Paris, décédé à Versailles, à l’âge de 50 ans. Secrétaire d’Etat à la guerre de 1662 à sa mort, il organisa des persécutions (les dragonnades) pour contraindre les protestants à se convertir au catholicisme.

16 Juillet 1985

Heinrich Böll

Ecrivain allemand, né le 21 décembre 1917 à Cologne (Rhénanie-Du-Nord-Westphalie), décédé à Kreuzau (Rhénanie-Du-Nord-Westphalie), à l’âge de 67 ans. Auteur de nouvelles, d’essais et de romans dont Portrait de groupe avec dames (1971) et L’honneur perdu de Katarina Blum (1974), il fut couronné du prix Nobel de littérature en 1972.

16 Juillet 1989

Herbert von Karajan

Chef d’orchestre autrichien, né le 5 avril 1908 à Salzbourg, décédé à Anif, à l’âge de 81 ans. Après avoir dirigé l’orchestre philarmonique de Berlin (1937), il fut nommé à la tête du festival de Salzbourg en 1956 et occupera cette fonction jusqu’en 1988.

16 Juillet 2014

Hervé Christiani

Auteur-compositeur et interprète français, né 8 novembre 1947 à Paris, décédé dans la même ville, à l’âge de 66 ans. Auteur en 1981 d’un tube Il est libre Max.

16 Juillet 2000

Pascale Audret

Actrice et chanteuse française, née le 12 octobre 1935 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), décédée à Cressensac (Lot), à l’âge de 64 ans. Comédienne de théâtre (Journal d’Anne Frank, 1957), elle s’imposa également au cinéma (Le dialogue des Carmélites, 1960), la télévision (Splendeurs et misères des courtisanes, 1975) et la chanson (La môme Anita, 1969).

16 Juillet 1857

Pierre-Jean de Béranger

Chansonnier français, né le 19 août 1780 à Paris, décédé dans la même ville, à l’âge de 76 ans. Populaire à son époque, il composa plusieurs centaines de chansons dont Le vieux drapeau, Les souvenirs du peuple, Le juge de Charenton, Les ventrus.

Une vie, un portrait
des jours précédents

15 Juillet 1904

15 Juillet 1614

14 Juillet 1993

14 Juillet 2014

13 Juillet 1380