Eliot Ness

Il est décédé le 

Elle est décédée le

16 Mai 1957

Policier américain, né le 19 avril 1903 à Chicago (Illinois), décédé à Coudersport (Pennsylvanie), à l’âge de 54 ans. Grande figure de la lutte contre le crime organisé aux Etats-Unis, il dirigea les policiers « incorruptibles » qui firent tomber en 1932 le parrain de Chicago Al Capone pour fraude fiscale.

Né dans une famille norvégienne qui avait émigré aux Etats-Unis en 1880, Eliot Ness étudia le droit à l’université de Chicago. Après l’obtention de son diplôme, il trouva un emploi comme enquêteur dans une compagnie locale de crédits. Lassé de vérifier la solvabilité des emprunteurs, il retourna à l’université pour étudier la criminologie. En 1926, grâce à l’intervention de son beau-frère, policier au Bureau d‘investigation, l’ancêtre du FBI, il intégra en 1927 le service du ministère des finances chargé de traquer les fraudeurs du fisc. En 1929, le nouveau président des Etats-Unis Herbert Hoover décida d’accentuer la lutte contre l’évasion fiscale et le trafic illégal d’alcool. Chicago était alors une des capitales du crime organisé. Le gangster Al Capone régnait depuis une décennie sur la ville avec sa bande de criminels, grâce aux revenus (plusieurs millions de dollars chaque semaine) tirés du racket, du trafic d’alcool, de la prostitution et des jeux illégaux. Avec l’argent du crime, Capone réussit à corrompre des politiciens, des juges et des policiers. Commanditaire de plusieurs assassinats dont celui de la Saint-Valentin 1929 au cours duquel six rivaux irlandais furent assassinés sur son ordre, il échappa à une mise en cause directe et fut condamné à 9 mois de prison en 1930 pour port d’arme prohibé.

En 1931, sa sortie de prison coïncida avec l’apogée de sa puissance. Considéré par le gouvernement comme l’ennemi public numéro un, le malfaiteur italo-américain. Policier fédéral appartenant au ministère des finances, Eliot Ness fut muté dans sa ville natale. Sa mission consistait à faire tomber le parrain de la mégalopole. L’agent réunit autour de lui des agents « incorruptibles ». Il découvrit plusieurs distilleries clandestines, ferma des dizaines de bars cachés et détruisit pour 1 million de dollars de marchandises interdites. Il survécut à plusieurs attentats. Bien qu’il portât de sévères coups à Capote, Il se rendit compte qu’il ne parviendrait jamais à l’arrêter pour meurtre, racket ou trafic d’alcool. Il se concentra alors sur les revenus perçus par le malfaiteur et ses dépenses. Il n’eut aucun mal à prouver que le train de vie du chef de la mafia était nettement supérieur aux sommes déclarés au trésor public. Le 5 juin 1931, on inculpa Capone pour 22 cas de fraude fiscale et 5000 violations de la loi sur la prohibition. Le juge refusa de le libérer contre le paiement d’une caution et de négocier dans le cadre du plaider-coupable. Le 24 octobre 1931, Al Capone fut condamné à 17 années de prison dont 11 fermes. Placé en détention dans la prison d’Alcatraz en Californie, il tomba malade. Souffrant depuis plusieurs années de syphilis, sa santé s’aggrava. Finalement, en novembre 1939, il obtint une libération anticipée et sous condition pour raison médicale. Il mourut sept ans plus tard dans son lit, à l’âge de 48 ans.

 Malgré ce brillant succès, Eliot Ness apprit avec consternation le rejet de son intégration au sein du FBI. Le patron du bureau J. Edgar Hoover s’était opposé à son admission. Sans doute se méfiait-il de ce policier connu – et redouté par les puissants – pour son honnêteté et sa vertu. Ness se consola en devenant chef du bureau de la prohibition de l’Ohio en 1934. Il occupa le poste quelques mois seulement. La légalisation de la production et de la vente de l’alcool faillit le conduire au chômage. Il se reconvertit en devenant le directeur de la sécurité publique de Cleveland. Il s’y distingua en menant une dure et salutaire campagne contre la corruption de la classe politique et de la police. Encensé par la presse, redouté par les criminels, Eliot Ness suscita la méfiance de nombreux puissants dont le député de la ville. En 1942, il dut démissionner après avoir été impliqué dans un accident de la route. Ses détracteurs l’accusèrent d’avoir conduit son véhicule en état d’ébriété. Le policier déchu rejoignit Washington où il travailla pour le gouvernement fédéral jusqu’en 1944, date à laquelle il démissionna pour fonder une société de sécurité privée. Après un échec pour conquérir la mairie de Cleveland en 1947, il assura la sécurité d’une entreprise industrielle basée en Pennsylvanie. Il mourut subitement en 1957 des suites d’un arrêt cardiaque. Marié à trois reprises, il était le père d’un enfant. Son livre Les Incorruptibles fut publié après sa mort. Son action contre Al Capone a donné lieu à de nombreux films et à une série télévisée culte dans laquelle son personnage était interprété par Robert Stark

J.-P.G.

Demain : Jules Supervieille

masculin
Google news Référence: 
384
12 Mars 2018 - 3:08pm

Une vie, un portrait du jour

21 Juin 2006

21 Juin 1527

Une vie, un portrait du jour

21 Juin 1377

Edouard III d’Angleterre

Roi d' Angleterre, né le 13 novembre 1312 au château de Windsor, décédé au palais de Sheen (Richmond), à l’âge de 64 ans. Couronné le 25 janvier 1327, il régna sur l’Angleterre, l’Irlande et l’Aquitaine pendant plus de 50 ans. Sa prétention à revendiquer la couronne de France provoqua la guerre de Cent-Ans.

21 Juin 2006

Jacques Lanzmann

Ecrivain et parolier français, né le 4 mai 1927 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), décédé à Paris, à l’âge de 79 ans. Auteur d’une cinquantaine de romans et de récits de voyages dont Le têtard (1976), Les transsibériennes (1976), Fou de la marche (1985), N’oublie jamais qui nous sommes (1999). 

21 Juin 1908

Nikolaï Rimski-Korsakov

Compositeur de musique russe, né le 18 mars 1844 à Tikhvine (Empire russe), décédé à Lioubensk (Empire russe), à l’âge de 64 ans. Auteur de Capriccio espagnol (1887), Shéhérazade (1888), La grande Pâque russe (1888) Le vol du bourdon (1903).

21 Juin 1987

Sukarno

Homme d’Etat indonésien, né le 6 juin 1901 à Soerabaja (Indes néerlandaises), décédé à Jakarta à l’âge de 69 ans. Premier président de la République d’Indonésie du 18 août 1945 au 12 mars 1967 date à laquelle il est contraint de remettre le pouvoir au général Suharto.

Une vie, un portrait
des jours précédents

20 Juin 2016

20 Juin 1944

19 Juin 1986

19 Juin 1867

18 Juin 2001