Frank Sinatra

Il est décédé le 

Elle est décédée le

14 Mai 1998

Chanteur et comédien américain, né le 12 décembre 1915 à Hoboken (New Jersey), décédé à Los Angeles (Californie), à l’âge de 82 ans. Considéré comme un des plus grands chanteurs du XXe siècle, surnommé The Voice, il vendit tout au long de sa carrière 150 millions de disques et tourna dans une trentaine de film dont Tant qu’il y aura des hommes (1953) de Fred Zinnemann qui lui valut de remporter l’Oscar du meilleur second rôle.

Une brillante carrière au cinéma

Parallèlement, à sa carrière de chanteur, Frank Sinatra apparut à l’affiche d’une quarantaine de courts et de longs métrages en quarante ans de carrière. Le cinéma lui fit les yeux doux et il interpréta le rôle principal – un crooner séduisant - dans le film Amour et swing. Il donna la réplique à Michèle Morgan qui s’était exilée aux Etats-Unis au début de la seconde guerre mondiale. Il s’intéressa à tous les genres avec une prédilection néanmoins pour la comédie musicale. Il tourna à trois reprises dans des films chantés et dansés avec son ami Gene Kelly dans Anchors Aweigh (1944), Match d’amour (1948), Un jour à New York (1949). Les plus grands metteurs en scène d’Hollywood firent appel à lui. Otto Preminger le dirigea dans L’Homme au bras d’or (1955) où il incarna un batteur de jazz drogué qui lui valut une nomination aux Oscars; George Sidney l’encadra de deux partenaires de charme, Rita Hayworth et Kim Novak, dans La Blonde ou la Rousse (1957), célèbre pour la chanson The Lady is a Tramp; Vicente Minnelli l’employa dans Comme un torrent (1958) où il donna la réplique à son ami Dean Martin; Frank Capra lui fit jouer un hôtelier endetté dans Un trou dans la tête (1959) ; John Sturges l’enrôla pour le film de guerre La Proie des vautours (1959) dans lequel il s’amourachait de d’une femme fatale jouée par Gina Lollobrigida; John Frankenheimer lui fit interpréter un officier chargé de démasquer un faux héros dans Un crime dans la tête (1962) ; John Sturges réunit Frank Sinatra, Dean Martin et Sammy Davis junior dans le western Les Trois sergents (1962). Le film avait été produit notamment par le Rat Pack (« Le club des rats »), une association amicale créée par Frank Sinatra qui réunissait autour de lui des stars de l’époque : Dean Martin, Sammy Davis junior, Joey Bishop, Peter Lawford, Shirley MacLaine, Lauren Bacall, Judy Garland. En 1967, il interpréta le rôle d’un détective dans Tony Rome est dangereux (1967) et dans la suite La Femme en ciment (1968), deux films réalisés par Gordon Douglas. Ce dernier dirigera de nouveau Frank Sinatra la même année dans l’original Le Détective.

 En 1953, Frank Sinatra remporta l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation dans Tant qu’il y aura des hommes de Fred Zinnemann.

Fils unique, Francis Albert Sinatra naquit au sein d’une famille d’émigrants italiens – père patron de bar originaire de Sicile, mère sage-femme née en Ligurie. Après avoir quitté l’école à l’âge de 15 ans, il vécut de petits boulots. Mais son rêve était de devenir chanteur depuis qu’il avait écouté le crooner Bing Crosby à la radio. Doté d’’une belle voix, il se produisit dans le bar familial, le soir pour distraire les habitués. Frank apprit ainsi les ficelles du métier sur le tas. Malgré un tympan perforé depuis sa naissance, il intégra en 1935 un orchestre amateur de swing qui jouait le soir et les week-ends dans des clubs d’Hoboken, une ville située sur l’Hudson, en face de Manhattan. Au fil des ans, sa notoriété franchit les rives de l’Hudson. Le trompettiste de jazz Harry James lui proposa en 1937 de chanter dans l’orchestre de jazz qu’il venait de créer. Frank Sinatra enregistra une dizaine de titres. En 1939, il épousa la cousine d’un chef mafieux, Nancy Barbato qui lui donna trois enfants dont Nancy et Frank junior, futurs chanteurs. Cette même année, le chanteur de jazz rejoignit la formation de Tommy Dorsey. Au bout de deux ans d’une collaboration musicale fructueuse – une centaine de chansons enregistrées dont Imagination et Without a song –, Frank Sinatra décida de s’engager dans l’armée après l’attaque de la base navale de Pearl Harbour. Réformé en 1942 en raison de ses problèmes d’ouïe, il se sentit humilié alors que les jeunes gens de son âge partaient combattre le militarisme japonais et les nazis.

 Il quitta l’orchestre avec le projet d’entamer une carrière en solo. En janvier 1943, il chanta au « Paramount Theatre » de New York. Il remporta son premier triomphe en solo. Sa carrière démarra vraiment après cette première prestation réussie. En quelques semaines, il devint l’idole des Bobby-soxer, le nom donné aux jeunes collégiennes fans de swing et de Sinatra, l’homme aux yeux bleus et à la voix magique. Naturellement, en 1946, il intitula son premier album en solo The Voice of Frank Sinatra. Sous le label de Columbia, il enregistra jusqu’en 1952 environ 300 titres dont plusieurs occupèrent la première place du hit-parade américain. En 1951, il divorça et épousa la star d’Hollywood Ava Gardner à laquelle il dédia la chanson I am a fool to want you. Le couple divorça en 1957. Se partageant entre la chanson et le cinéma (lire-ci-contre), Frank Sinatra multiplia les tubes dont le célèbre I’ve got you in my skin.

 Fidèle soutien du parti démocrate, il s’investit financièrement mais aussi par ses déclarations dans la campagne présidentielle de 1960 aux côtés de son ami John Fitzgerald Kennedy. La victoire de son protégé fut un peu la sienne. Il organisa le gala d’inauguration de la présidence. Célèbre dans le monde entier, considéré par beaucoup comme le porte-parole d’une certaine Amérique ouverte et amicale, il rencontra plusieurs dirigeants étrangers. En 1961, il créa son propre label baptisé « Reprise ». Il accumula les succès. En 1966, Strangers in the night triompha à la radio, à la télévision aux Grammy Awards. Le titre figura en tête du hit-parade américain pendant plusieurs semaines. Il récidiva trois ans plus tard avec My Way, une adaptation en anglais d’une chanson composée par Jacques Revaux et interprétée en premier par Claude François sous le nom de Comme d’habitude.

 Il lança la carrière de sa fille Nancy avec laquelle, il interpréta plusieurs duos. En 1966, il épousa l’actrice Mia Farrow alors âgée de 21 ans alors qu’il abordait le virage de la cinquantaine. Deux ans plus tard, selon la légende, fâché par le refus de sa femme de jouer dans le film Détective où il tenait le premier rôle, il aurait présenté à son épouse les papiers pour divorcer sur le plateau même du tournage du film Rosemary’s Baby de Roman Polanski. En 1971, Frank Sinatra fit ses adieux à la chanson lors d’un concert donné à Los Angeles. Il tint sa promesse pendant deux ans, mais reprit bientôt le chemin des studios d’enregistrement. Sa carrière rebondit après son interprétation de la chanson New York New York, tiré du film éponyme de Martin Scorsese. Domicilié dans une vaste demeure à Las Vegas, il se produisait tous les soirs dans les salles des palaces qui affichaient complet. Les spectateurs se déplaçaient des quatre coins des Etats-Unis pour voir The Voice sur scène. En 1976, il épousa l’ancienne modèle et scénariste Barbara Marx. Il enregistra encore en 1984 L.A. is My Lady dans lequel figure le tube Mack the knife. En 1993, il enregistra des duos avec des chanteurs amis : Liza Minnelli, Barbra Streisand, Charles Aznavour, Aretha Franklin,

Julio Iglesias, Bono. Il apparut sur scène pour la dernière fois en décembre 1994 à Tokyo. Quelques mois plus tard, on l’aperçut lors d’un gala de charité. Ce fut sa dernière apparition en public. Les dernières années de sa vie furent assombries par la maladie et la démence.

Demain : André Brahic

masculin
Google news Référence: 
798
5 Mars 2017 - 5:50pm

Une vie, un portrait du jour

25 Mai 1946

25 Mai 1954

25 Mai 2014

Une vie, un portrait du jour

25 Mai 2001

Alberto Korda

Photographe cubain, né le 14 septembre 1928 à La Havane (Cuba), décédé à Cuba, à l’âge de 72 ans. Auteur de la photo mondialement connue de Che Guevara pour laquelle il ne toucha aucun droit d’auteur.

25 Mai 1998

Dany Robin

Actrice française, née le 14 avril 1927 à Clamart (Seine), décédée à Paris, à l’âge de 68 ans. Comédienne de théâtre, elle tourna dans plus de soixante dix films dont Le Silence est d’or (1947) de René Clair, Frou-Frou (1955) d’Augusto Genina, L’étau (1969) d’Alfred Hitchcock.

Une vie, un portrait
des jours précédents

24 Mai 1941

24 Mai 1974

24 Mai 1543

23 Mai 2013

23 Mai 1992