Pierre Gascar

Il est décédé le 

Elle est décédée le

20 Février 1997

Ecrivain français, né le 13 mars 1916 à Paris, décédé à Lons-le Saunier (Jura), à l’âge de 81 ans. Auteur fécond d’une soixantaine de romans, de recueils de nouvelles, d’essais de biographies, il fut honoré du Grand prix de littérature de l’Académie française en 1969. En 1953, il remporta le prix Goncourt pour Les bêtes, le temps des morts dans lequel il narrait son expérience de fossoyeur dans un camp de concentration pendant la seconde guerre mondiale.

Fils d’un ouvrier et d’une institutrice internée pour folie, Pierre Fournier vécut son enfance dans le Périgord. De retour à Paris à son adolescence, il milita dans diverses organisations de gauche. Mobilisé quand éclata la seconde guerre mondiale, il tomba entre les mains des envahisseurs allemands. Prisonnier dans un stalag en Allemagne, sa forte personnalité lui valut d’être déporté dans le camp de représailles de Rawa Ruska, alors situé en Pologne (aujourd’hui en Ukraine). Pierre Fournier survécut dans ce terrible camp de concentration où périrent des dizaines de milliers de prisonniers soviétiques français et belges, en raison des mauvais traitements subis et des privations imposées. Au moins, dix mille  civils juifs furent également assassinés dans les forêts alentours par fusillades. Lors du procès de Nuremberg en 1946, le commandant du camp,  le lieutenant-colonel Borck, se vanta d’avoir été un tortionnaire : « Rawa-Ruska restera mon œuvre, j'en revendique hautement la création, et si j'avais eu le temps de la parachever, aucun Français n'en serait sorti vivant. Car je peux bien le dire maintenant, puisque je vais mourir ». Pierre Fournier échappa à la mort grâce à sa jeunesse et à sa robuste constitution. Affecté à un commando de fossoyeurs, il enterra nombre de ses amis, assassinés par la faim et la maladie. Il relata sa tragique expérience en 1953 dans le livre Les bêtes, le temps des morts qui fut couronné du prix Goncourt.

 Il signa son livre sous le pseudonyme de Pierre Gascar. Journaliste dans diverses revues littéraires depuis son retour de déportation, il se consacra désormais à la littérature. Auteur de nombreux romans, d’essais explorant notamment les liens secrets unissant les hommes, les animaux et les végétaux (Le Présage en 1972, Les Sources en 1975, Le Règne végétal en 1981), il reçut en 1969 le grand prix de littérature de l’Académie française. Dans une deuxième partie de sa vie d’écrivains, celui qui affirmait haut et fort son appartenance à La Forêt humaine (1992) publia de nombreuses biographies remarquées (Rimbaud et la Commune en 1971, Charles VI en 1977, L’Ombre de Robespierre en 1980, Gérard de Nerval en 1981, Buffon en 1983, Humboldt, l’explorateur en 1985, Montesquieu en 1988). Bien qu’exigeante, son œuvre était accessible à tous les publics.

 Pierre Gascar s’éteignit à l’âge de 80 ans. Son œuvre éditée essentiellement chez Gallimard est aujourd’hui un peu oubliée. Il est conseillé de la découvrir.

J.-P.G.

Demain : Mikhaïl Cholokhov

masculin
Google news Référence: 
318
10 Janvier 2018 - 1:36pm

Une vie, un portrait du jour

18 Juin 2001

18 Juin 1928

Une vie, un portrait du jour

18 Juin 1980

André Leducq

Champion cycliste français, né le 27 février 1904 à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), décédé à Marseille (Bouches-du-Rhône), à l’âge de 76 ans. Vainqueur de deux Tours de France (1930 et 1932) et d’un Paris-Roubaix (1928).

18 Juin 1937

Gaston Doumergue

Homme d’Etat français, né le 1er août 1863 à Aigues-Vives (Gard), décédé dans cette même ville, à l’âge de 73 ans. Plusieurs fois ministre (colonies, commerce, instruction publique, affaires étrangères) sous la troisième République, il occupa le fauteuil de Président de la République du 13 juin 1924 au 13 juin 1931.

18 Juin 1974

Gueorgui Joukov

Maréchal soviétique, né le 1er décembre 1896 à Strelkovka (Empire russe), décédé à Moscou (URSS). Officier le plus décoré de l’URSS et de la Russie, il arrêta l’offensive allemande contre Moscou en décembre 1941 et fut l’artisan des principales victoires soviétiques pendant la Grande guerre patriotique de 1941 jusqu’à la prise de Berlin, son dernier fait d’armes.

18 Juin 1993

Jean Cau

Ecrivain et journaliste, né le 8 juillet 1925 à Bram (Aude), décédé à Paris, à l’âge de 67 ans. Secrétaire de Jean-Paul Sartre avant de virer à droite, il obtint le prix Goncourt en 1961 pour La pitié de Dieu.

18 Juin 1673

Jeanne Mance

Vénérable française, née le 12 novembre 1606 à Langres (Haute-Marne), décédée à Montréal. Cofondatrice de la ville de Montréal avec Paul de Chomedey, elle y créa un hôtel-Dieu. L’église catholique la reconnut vénérable par le pape François le 7 novembre 2014.

18 Juin 2010

José Saramago

Ecrivain portugais, né le 16 novembre 1922 à Azinhaga (Portugal), décédé à Lanzarote (Canaries), à l’âge de 87 ans. Prix Nobel de littérature en 1998.

18 Juin 1937

Maxime Gorki

Ecrivain russe, né le 28 mars 1868 à Nijni Novgorod (Empire russe), décédé à Moscou (URSS), à l’âge de 68 ans. Il fut un des pères du réalisme socialiste, auteur notamment des Bas fonds (1902), de La mère (1907).

18 Juin 1935

René Crevel

Ecrivain français, né le 10 août 1900 à Paris, décédé par suicide dans la même ville à l’âge de 34 ans. Ecrivain surréaliste (Etes-vous fou ? 1929, Les pieds dans le plat, 1933), il mit fin à ses jours quand il apprit qu’il souffrait d’une tuberculose.

Une vie, un portrait
des jours précédents

17 Juin 2008

17 Juin 1939

16 Juin 2017

16 Juin 1958

16 Juin 1977