Serge Kampf

Il est décédé le 

Elle est décédée le

15 Mars 2025

Ingénieur et homme d’affaires français, né le 13 octobre 1984 à Grenoble (Isère), décédé à l’âge de 81 ans. Après avoir échoué au concours d’entrée à l’Ecole normale d’administration (ENA), Serge Kampf s’intéressa à une discipline nouvelle, l’informatique. La France perdit un serviteur de l’Etat mais gagna un capitaine d’industrie et un homme d’affaires avisé. En 1967,  à l’âge de 33 ans, il cofonda à Grenoble une société de service en numérique baptisée Sogeti, un acronyme pour « société pour la gestion de l’entreprise et traitement de l’information ».

 Tout était dit. Avec un temps d’avance sur ses concurrents, l’ingénieur comprit que l’informatique allait investir et révolutionner le fonctionnement des entreprises et la vie quotidienne des gens. Sous sa direction, loin du brouhaha médiatique, cet entrepreneur secret et atypique créa au fil des décennies et des rachats de sociétés concurrentes (Cap et Sesa notamment), une entreprise de taille mondiale connue sous le nom de Capgemini. Quelques chiffres donnent la mesure du développement spectaculaire de la société de conseil en management, en intégration de systèmes et en infogérance. En 1967, Sogeti fondée avec un capital de 1 million de francs comptait 5 salariés. En 2014, Capgemini et ses filiales employaient 145 000 collaborateurs dans le monde. Le chiffre d’affaires s’élevait à 10,6 milliards d’euros et le résultat net à 580 millions d’euros.

 Pour « motiver » ses salariés, Serge Kampf avait été un des premiers en France à introduire un système de rémunération dont 40% était lié à la réalisation d’objectifs individuels et collectifs. Patron emblématique, Serge Kampf quitta la direction de l’entreprise qu’il avait fondée en 2012, à l’âge de 77 ans. Durant, un demi-siècle, il avait fui les lumières des projecteurs. On ne lui connaissait qu’une seule passion, le rugby à XV. Il finança sur ses deniers le FC Grenoble et le Biarritz Olympique.

masculin
Google news Référence: 
538
21 Février 2017 - 6:25pm

Une vie, un portrait du jour

20 Mai 1506

20 Mai 1994

Une vie, un portrait du jour

20 Mai 1834

Gilbert du Motier, marquis de Lafayette

Militaire et homme politique français, né le 6 septembre 1757 à Saint-Georges-d’Aurac (Auvergne), décédé à Paris, à l’âge de 76 ans. Il participa à la guerre d’indépendance des Etats-Unis aux côtés des insurgés et joua un rôle important pendant les premières années de la Révolution française en devenant le commandant de la Garde nationale. Le « héros des deux mondes » joua un rôle mineur sur la scène politique les décennies suivantes. Il réapparut au premier plan en 1830, à l’âge de 72 ans, en redevenant pendant 5 mois (août à décembre 1830) commandant de la Garde nationale après la révolution des « Trois glorieuses ».

20 Mai 2005

Paul Ricœur

Philosophe français, né le 27 février 1913 à Valence (Drôme), décédé à Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine), à l’âge de 92 ans. Auteur de La Métaphore vive (1975), de Soi-même comme un autre (1990). Il a traité la question de la mémoire et du devoir de mémoire dans La mémoire, l’histoire, l’oubli (2000).

Une vie, un portrait
des jours précédents

19 Mai 2016

19 Mai 1994

18 Mai 1799

18 Mai 1911

18 Mai 2007