Tchang Kaï-chek

Il est décédé le 

Elle est décédée le

5 Avril 1975

Militaire et homme d’Etat chinois, né le 31 octobre 1887 à Ching Yang Shui (Zhejïang), décédé à Taipei (Taïwan). Chef du parti nationaliste, il s'allia avec les communistes de Mao Zedong pour lutter contre les envahisseurs japonais. Après la guerre, il fut vaincu par son rival et se réfugia à Taïwan où il dirigea la "petite Chine".

 En 1945, Tchang Kaï-chek, chef du gouvernement nationaliste chinois, apparaissait aux yeux de son peuple et du monde comme l’un des cinq grands vainqueurs de la seconde guerre mondiale, aux côtes de Harry Truman (Etats-Unis), Joseph Staline (URSS), Winston Churchill (Royaume-Uni) et Charles de Gaulle (France). Son prestige (il avait contribué à la défaite de l’armée japonaise) et sa puissance (le soutien américain et occidental ne lui avaient jamais fait défaut) permettaient à la Chine de figurer dans le cercle fermé des cinq pays membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU ayant le droit de veto.

 Rares étaient les observateurs qui imaginaient que ce général victorieux finirait exilé à Taiwan quatre ans plus tard. C’était oublier que bien avant l’invasion japonaise de 1931, la Chine était en proie à une guerre civile depuis les années 1920. Le renversement du régime impérial en 1923 et l’établissement d’une République par Sun Yat-sen avaient provoqué des bouleversements politiques considérables. Les républicains faisaient la guerre aux seigneurs de la guerre qui s’étaient partagés la Chine. Le camp républicain, lui-même, était divisé entre les nationalistes du parti Kouomintang dirigés par Tchang Kaï-chek et les communistes guidés par Mao Zedong. Soutenus par la population paysanne, ces derniers contrôlaient le sud du pays. Le général Tchiang Kaï-chek qui souhaitait réunir la Chine sous l’unique bannière du Kouomintang fit la guerre aux uns et aux autres. Il parvint dans les années trente à détruire la puissance des seigneurs rebelles.

 En revanche, il ne put venir à bout des communistes chinois qui entamèrent une « longue marche » à travers le pays pour échapper à son armée. Il dut même se résoudre à faire alliance avec eux après juillet 1937 pour lutter contre les Japonais qui avait envahi le pays. L’empire nippon vaincu, Tchang jugea que le rapport des forces jouait en sa faveur et qu’il pourrait aisément s’emparer des bastions communistes. En 1947, avec l’appui militaire américain, il passa à l’offensive. Les communistes qui s’attendaient à l’assaut avaient fortifié leurs positions et pris des mesures pour renforcer leurs troupes. En 1948, les soldats maoïstes contre-attaquèrent et s’emparèrent de la Mandchourie. Pékin capitula alors que l’armée du Kouomintang se débandait. En décembre 1949, Tchang Kaï-chek comprit qu’il avait perdu la guerre sur le continent. Avec quelques fidèles, il se réfugia sur l’île de Taïwan qu’il transforma en citadelle anticommuniste. La VIIe flotte américaine empêcha par sa présence un débarquement communiste, assurant ainsi la survie et la sécurité de la « république de Chine ». Tchang y occupa le poste de président jusqu’à sa mort. Mao, son ennemi de toujours lui survécut un an.

Illustration : Marc Daniau

Demain : Richard coeur de Lion

masculin
Google news Référence: 
874
17 Mars 2016 - 3:35pm

Une vie, un portrait du jour

18 Juin 2001

18 Juin 1928

Une vie, un portrait du jour

18 Juin 1980

André Leducq

Champion cycliste français, né le 27 février 1904 à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), décédé à Marseille (Bouches-du-Rhône), à l’âge de 76 ans. Vainqueur de deux Tours de France (1930 et 1932) et d’un Paris-Roubaix (1928).

18 Juin 1937

Gaston Doumergue

Homme d’Etat français, né le 1er août 1863 à Aigues-Vives (Gard), décédé dans cette même ville, à l’âge de 73 ans. Plusieurs fois ministre (colonies, commerce, instruction publique, affaires étrangères) sous la troisième République, il occupa le fauteuil de Président de la République du 13 juin 1924 au 13 juin 1931.

18 Juin 1974

Gueorgui Joukov

Maréchal soviétique, né le 1er décembre 1896 à Strelkovka (Empire russe), décédé à Moscou (URSS). Officier le plus décoré de l’URSS et de la Russie, il arrêta l’offensive allemande contre Moscou en décembre 1941 et fut l’artisan des principales victoires soviétiques pendant la Grande guerre patriotique de 1941 jusqu’à la prise de Berlin, son dernier fait d’armes.

18 Juin 1993

Jean Cau

Ecrivain et journaliste, né le 8 juillet 1925 à Bram (Aude), décédé à Paris, à l’âge de 67 ans. Secrétaire de Jean-Paul Sartre avant de virer à droite, il obtint le prix Goncourt en 1961 pour La pitié de Dieu.

18 Juin 1673

Jeanne Mance

Vénérable française, née le 12 novembre 1606 à Langres (Haute-Marne), décédée à Montréal. Cofondatrice de la ville de Montréal avec Paul de Chomedey, elle y créa un hôtel-Dieu. L’église catholique la reconnut vénérable par le pape François le 7 novembre 2014.

18 Juin 2010

José Saramago

Ecrivain portugais, né le 16 novembre 1922 à Azinhaga (Portugal), décédé à Lanzarote (Canaries), à l’âge de 87 ans. Prix Nobel de littérature en 1998.

18 Juin 1937

Maxime Gorki

Ecrivain russe, né le 28 mars 1868 à Nijni Novgorod (Empire russe), décédé à Moscou (URSS), à l’âge de 68 ans. Il fut un des pères du réalisme socialiste, auteur notamment des Bas fonds (1902), de La mère (1907).

18 Juin 1935

René Crevel

Ecrivain français, né le 10 août 1900 à Paris, décédé par suicide dans la même ville à l’âge de 34 ans. Ecrivain surréaliste (Etes-vous fou ? 1929, Les pieds dans le plat, 1933), il mit fin à ses jours quand il apprit qu’il souffrait d’une tuberculose.

Une vie, un portrait
des jours précédents

17 Juin 2008

17 Juin 1939

16 Juin 2017

16 Juin 1958

16 Juin 1977